Le dernier jour d’enseignements a commencé par une magnifique méditation guidée par Kelsang Chöyang. Ce fut l’occasion de mettre en pratique le commentaire que nous avions reçu la veille sur la sadhana « Trésor de la sagesse ».

Guèn-la a ensuite donné deux enseignements très profonds sur la vraie nature des choses, la vacuité. Citant les paroles de Vénérable Guéshé-la, tirées de « Comment transformer votre vie » et de « Le Nouveau Cœur de la sagesse » en particulier, il nous a aidés à découvrir ou à approfondir notre compréhension de la vacuité en élaborant sur les cinq types de sagesse.

Guèn-la nous a encouragés à contempler en profondeur comment les choses que nous voyons habituellement – des choses existant intrinsèquement – n’existent pas. Il a expliqué que tous les phénomènes sont inclus dans huit catégories : production, désintégration, impermanence, permanence, allée, venue, unicité et pluralité, pour nous aider à voir comment les phénomènes n’existent pas de leur propre côté mais sont plutôt en relation dépendante.

Il a expliqué les vérités conventionnelles – en particulier les vérités conventionnelles subtiles, la vérité ultime et il a terminé avec l’union des deux vérités, l’intention ultime de Bouddha. Utilisant habilement de nombreux exemples pratiques à travers les enseignements : les nuages dans le ciel, les arcs-en-ciel, le bleu du ciel, le magicien, l’acteur, il a conclu en donnant un sens à ces enseignements dans notre vie quotidienne.

Merci Guèn-la pour cette grande fête de délices !

Nous avons conclu la journée par un merveilleux rassemblement de communauté où plus de 60 personnes se sont réunies en ligne pour partager leurs meilleures moments du festival ! Quel plaisir de prendre contact les uns avec les autres !

Aujourd’hui et demain, nous allons nous engager dans sept séances de retraite avec Guèn Kelsang Chögyan afin d’appliquer immédiatement ce que nous avons appris et de maintenir le continuum des bénédictions de Mandjoushri.



Qui s’en va et à quelle destination ?


Partagez votre expérience du Festival dans une courte vidéo ou une photo et un témoignage. Partagez vos contributions avec share@kadampafestivals.ca

Mur vidéo

Qui nous croyons être

Bienvenu !

Quelle équipe!

Galerie de photos

Inspiration

Pendant la transmission de pouvoir, quand Guèn-la a dit Mandjoushri entre par le sommet de votre tête et descend en votre coeur, ma fille s’est mise à bouger rapidement.

– Tu préfères jouer Mia ?
– Nooon! Je regarde Manjoushri arriver en mon coeur! (voir photo ci-dessus!)

Puis, cette autre photo célébrant fièrement avec son épée et fleur oupala (imaginée). Ça m’a fait sourire. J’avais besoin de ça. Un rappel de Guéshé-la que bien que la vacuité soit un sujet profond, on doit pratiquer « comme un enfant qui joue »

Merci Guéshé-la, Guèn-la et sangha pour ce Festival canadien.

Mia & France, CMK Montréal

 

Visitez la boutique du Festival!