Quel merveilleux Festival canadien ! Cinq jours : une transmission de pouvoir, quatre enseignements puissants avec Guèn-la Khyenrab, deux méditations les matins et sept séances de retraite. De la Colombie-Britannique à Montréal, et même en Angleterre, tant de mains ont contribué à rendre cet événement possible ! Une fois de plus, nous pouvons voir comment rien ne peut arriver sans la bonté des autres.

Nous avons terminé la journée d’hier avec une merveilleuse rencontre en ligne de la communauté où plus de 60 personnes se sont réunies pour partager leurs meilleurs moments du festival ! Comme c’est agréable de prendre contact les uns avec les autres ! Lisez ci-dessous certains de leurs commentaires.

Nous terminons maintenant le festival avec des séances de retraite guidées par Guèn Kelsang Chögyan afin d’appliquer immédiatement ce que nous avons appris et de maintenir le continuum des bénédictions de Mandjoushri.

Merci Guéshé-la pour toutes les opportunités d’approfondir notre pratique du dharma en nous aidant à organiser ces événements, en recevant les précieux enseignements du dharma et en apprenant comment recevoir continuellement des bénédictions dans notre vie quotidienne.


Connectés • tous ensemble


Partagez votre expérience du Festival dans une courte vidéo ou une photo et un témoignage. Partagez vos contributions avec share@kadampafestivals.ca

Mur vidéo

Qui nous croyons être

Bienvenu !

Quelle équipe!

Galerie de photos

Inspiration

Judi : « J’ai trouvé ce dernier enseignement assez profond. J’ai entendu beaucoup d’enseignements sur la vacuité mais, pour certaines raisons, je semble vraiment comprendre la vérité conventionnelle. Je ne sais pas pourquoi ; je pensais le comprendre avant, mais il me semble que ça a été plus en profondeur – vous savez, le simple nom n’est qu’une imputation – j’avais compris cela avant, je le pensais, mais cela m’a semblé aller à un niveau beaucoup plus profond. J’ai trouvé cela très, très émouvant, en particulier ce dernier enseignement. »

Alex : « J’ai commencé les enseignements kadampa plus ou moins cette année et ça a été un voyage incroyable. Je voulais juste partager une expérience que je viens de vivre. J’ai fait une promenade après notre dernier enseignement et j’ai regardé tout ce qui se trouvait autour comme une émanation de la vacuité. C’est incroyable de voir à quel point tout était plus félicité, plus merveilleux et plus coloré autour de moi. C’est tellement agréable de recevoir ces enseignements incroyables. Ils disent que le Festival est une fête – c’est toute qu’une fête ! »

Guèn Rigden : « Quand Guèn-la disait « Imaginez être un méditant qualifié, absorbé en un seul point dans la vacuité » et toutes ces qualités que nous pouvons avoir ; et c’était agréable de penser que je peux imaginer être ce méditant, plutôt que de penser, « Je ne suis pas ce méditant ». J’ai été inspiré. »

Mélodie : « Une chose qui m’a touchée, au début, quand Guèn-la a dit qu’il lirait encore et encore les phrases, « Les choses que je vois habituellement dans les rêves … » et le fait de dire que – généralement on saute cette partie parce que c’est dans l’introduction du livre – et pour moi c’était un bon rappel qu’il y a des trésors dans ces parties des livres qu’on peut sauter. J’ai donc été très heureux de mémoriser toute cette phrase. »

Roberta : « Je suis si heureuse de vous voir tous ! Il y a tellement de gens que je n’ai pas vus depuis si longtemps, et je me sens tellement bien de vous voir. Parce qu’être un Kadampa, c’est être dans une communauté et notre communauté est plus grande que notre propre centre. »

 

Visitez la boutique du Festival!